Meilleurs crédits Info

Annuaire des courtiers et organismes de crédit immobilier & crédit personnel

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier et comment fonctionne-t-il ?

Simulation  

Crédit immobilier et comment ça marche et comment procéder ?

Les crédits sont des moyens courants pour accéder à des biens durables et des produits de première nécessité. Les ménages les contractent aussi dans le but de réaliser une amélioration de leur cadre de vie comme l’embellissement ou l’extension de leur maison ou pour se constituer une réserve d’argent afin de se prémunir contre les dépenses imprévues. Les entreprises souscrivent également à des crédits financiers pour le financement de leurs besoins d’exploitation. Les crédits sont ainsi un des facteurs de l’amélioration du bien-être et un des leviers du développement social. Mais ces financements peuvent mener l’emprunteur au bord du gouffre du surendettement, si ce dernier ne sait pas éviter les pièges. En effet, lors de la souscription à un crédit, il faut bien connaître les conditions d’emprunt et chercher le meilleur taux d’intérêt afin de réduire le coût. Une mauvaise maîtrise de cet aspect entraîne un endettement lourd. Pour éviter cette situation, le recours à un courtier est à préconiser. Cela permet à un emprunteur d’obtenir le meilleur taux possible du marché avec les modalités d’emprunt les plus abordables. Cela est vrai pour le crédit immobilier, financier ou commercial ou pour le crédit en ligne. Explications. Beaucoup de ménages souhaitent acquérir un logement plus grand et plus adapté à leur niveau de vie. Ils ont compris que le bien immobilier est le placement financier le plus sûr. Il y a bien évidemment le fait de pouvoir vivre et habiter dans sa propre maison au lieu d’occuper celle d’un autre. Mais il y a aussi la possibilité de la mettre en location ou de se constituer un patrimoine lors de la retraite. C’est pourquoi, le prix de l’immobilier ancien et neuf augmente depuis ces dernières années et les taux d’emprunt restent encore relativement faibles. Ce contexte permet à ceux qui n’ont pas encore accédé à l’achat d’un bien immobilier de faire un prêt bancaire. En effet, la somme requise à cette opération est contraignante dans le budget d’un ménage, sauf s’ils ont pu épargner pendant des longues années. L’alternative pour acheter une résidence principale sans changer son niveau de vie consiste ainsi à souscrire à un crédit bancaire. Cela permet d’investir tout en épargnant et tout en jouissant de sa liberté financière. Lors de la souscription à un crédit immobilier, l’organisme financier peut proposer un taux fixe ou variable avec une durée de remboursement de 15 à 25 ans, voire plus pour un gros montant. Le montant des mensualités à payer dépend de la durée du remboursement. Mais il faut savoir que plus les échéances s’étalent dans une longue durée, plus le coût du crédit augmente. Cela parce que les banques calculent aussi le risque d’insolvabilité de l’emprunteur. En revanche, si la durée du remboursement est courte, le montant des mensualités est plus conséquent. Or, si un emprunteur aurait à rembourser des mensualités trop lourdes pour son budget, cela risquerait d’affaiblir son budget. Il importe ainsi de bien calculer le montant qu’on peut emprunter en fonction de sa capacité financière et de la durée du remboursement. Les établissements bancaires imposent en général un taux d’endettement à ne pas dépasser de 33 %. C’est-à-dire, les sommes destinées au remboursement des dettes mensuelles ne devraient pas excéder le tiers des revenus d’un candidat à l’emprunt. Voici les critères des banques dans l’évaluation de la situation d’un emprunteur et la faisabilité de son projet:
  • les revenus et la situation professionnelle : les organismes financiers accordent plus facilement un emprunt immobilier à une personne ayant une bonne situation professionnelle pérenne. Cela leur permet de s’assurer que l’emprunteur peut honorer ses remboursements. Toutefois, ils peuvent aussi octroyer un prêt immobilier aux TNS et professions libérales sous certaines conditions.
  • l’apport personnel ou l’épargne : le fait de pouvoir présenter un apport équivalant à 10 % ou plus du montant emprunté est un point positif dans l’obtention d’un financement immobilier. Les prêteurs préfèrent un souscripteur au crédit qui a un salaire assez modeste mais qui est apte à épargner qu’un autre ayant des revenus confortables, mais avec un compte négatif.
  • le taux d’endettement et l’antécédent bancaire: les banques vérifient également si le candidat à l’emprunt affiche un taux d’endettement répondant à la norme de 33 % et si son compte est propre des découverts bancaires et des rejets de prélèvements. De tels incidents sont rédhibitoires pour les établissements financiers. La bonne gestion de son compte courant est donc un critère important pour un engagement sur de long terme avec une banque.
  • l’état du bien immobilier : les établissements prêteurs étudient également la surface du bien et son état, sa zone géographique et la demande immobilière du marché du moment. Ces études leur permettent d’évaluer la possibilité d’une revente en cas de non-remboursement de l’emprunteur. Plus la plus-value de l’immobilier est importante, plus le souscripteur a la chance de bénéficier d’un financement.

Pourquoi faire appel aux courtiers pour crédits perso et immobilier ?

simulation  

Pourquoi recourir à un courtier en crédit lors de la recherche d’un financement bancaire ?

D’abord, les courtiers en crédit abondent sur le net. Ce professionnel a pour mission de négocier le taux, la durée et les conditions d’emprunt lors d’une demande de financement. Certains de ces négociateurs travaillent uniquement avec quelques banques, d’autres sont en partenariat avec de nombreuses banques. Voici les avantages du recours à cet agent :
  • lors d’une recherche d’un crédit conso, travaux ou d’un regroupement de dettes, il effectue la mise en concurrence des offres bancaires afin de proposer au souscripteur l’offre la plus adaptée à sa situation financière et à ses besoins. Si le candidat à l’emprunt effectue lui-même sa demande, ces démarches seront fastidieuses et il risque de se fatiguer dès le premier refus de crédit. Ou il risque de faire le tour d’une vingtaine de banques avant de trouver une qui lui propose un financement avantageux. Or, un courtier peut monter un dossier de financement ou de rachat en un temps record. En effet, en moins d’une semaine, il peut tout mettre en œuvre pour décrocher des meilleures conditions de prêt. Ce qui offre un gain de temps et d’argent à l’emprunteur.
  • il est aussi le mieux placé pour monter un dossier solide susceptible de recevoir l’acceptation des banques. Cela est important car certaines banques se montrent peu réticentes à octroyer un financement aux personnes à risques. Elles n’octroient pas de financement à tous les demandeurs de crédits. Leur choix est uniquement orienté à ceux qui répondent à leurs critères. Pour se conformer à ces critères, le courtier oriente ainsi l’emprunteur vers des solutions comme le cautionnement bancaire, la présentation d’un co-emprunteur etc.
  • Un courtier connaît vers quelle banque s’adresser pour maximiser les chances d’obtention d’une offre la moins chère. De plus, à cause de la relation privilégiée qu’il entretient avec ses banques partenaires, il peut négocier pour obtenir la solution de financement adaptée au profil de l’emprunteur. Une démarche que ce dernier ne peut pas faire puisqu’il n’est en contact qu’avec le conseiller bancaire à qui il soumet son dossier s’il fait seul la démarche.
  • le recours à cet intermédiaire bancaire peut permettre à un emprunteur d’économiser plusieurs milliers d’euros dans le cas d’un financement ou d’un regroupement de dettes immobilières d’un gros montant. Car il sait que ses rémunérations dépendent de la réussite de son intervention, il a intérêt à chercher le taux d’intérêt moins cher et les conditions d’emprunt les plus abordables en fonction des besoins de son client. Sans compter sur sa capacité de négocier l’assurance-emprunteur et les pénalités de remboursement anticipé. Ainsi, même après quelques refus de dossier, ce professionnel peut aussi trouver une solution à la demande de son client. Car il a une bonne connaissance du marché et des établissements financiers et il peut justifier et défendre le dossier de son client.
  • Par ailleurs, dans le cas d’un prêt immobilier, les banques rémunèrent ce professionnel à hauteur du 1% du montant emprunté. Dans le cas d’un rachat de crédit, cette rémunération peut varier entre 3 % à 7 % du montant emprunté selon le courtier. Mais si ce dernier peut dénicher un refinancement avec un taux d’intérêt compétitif et une durée de remboursement abordable, le client pourra toujours faire des économies potentielles.
Bon à savoir : le recours à un courtier est une démarche facultative. Si vous avez du temps et de connaissance de ce milieu de financement, vous pouvez faire les démarches de votre côté. Mais si vous êtes dans l’urgence ou vous n’avez pas suffisamment du temps ou de connaissance de ce milieu, le recours à un courtier est vivement conseillé. Ce professionnel en intermédiation bancaire est le mieux placé pour définir les modalités de ce projet. En effet, un courtier spécialisé en prêt immobilier peut orienter le choix d’un emprunteur vers la solution de financement le plus intéressant en matière de taux, durée optimale de l’emprunt, d’ajout d’un PTZ, le cautionnement bancaire…. Il peut aussi éclairer sur les conditions du prêt. Cela permet de mettre toutes les chances de votre côté. Nos outils simulateurs peuvent vous aider dans cette démarche. Par une simple simulation sur notre site, vous pouvez obtenir une offre bancaire d’un prêt travaux, conso, immobilier, ou rachat de crédit avec ou sans trésorerie en fonction de votre capacité d’endettement. Notre simulateur est conçu pour vous aider à trouver rapidement la meilleure offre de crédit en ligne parmi les établissements offrant ces types de financement. A noter également que vous n’aurez rien à payer lors du recours à un courtier avant la signature de l’offre de prêt ou l’obtention du crédit. Si la démarche échoue, vous n’aurez à effectuer aucun versement que ce soit pour l’analyse de votre dossier ou pour le montage.

Comment obtenir un Crédit en ligne  sur internet pas cher ?

Simulation  

Pourquoi recourir à un crédit en ligne et comment obtenir un crédit sur internet pas cher ?

La souscription à un crédit en ligne est devenue très courante. En effet, avec cette solution, l’emprunteur a l’avantage de ne pas devoir se déplacer en agence pour demander des informations ou pour apporter en mains propres ses pièces justificatives. De plus, la plupart des établissements de crédit proposant de prêt consos et rachat de crédit ont tous des sites internet et ils proposent souvent des crédits pas cher. Avec l’évolution de l’internet, l’utilisateur peut aussi recourir à des calculateurs comme un comparateur de taux ou un simulateur. L’avantage de recourir à un crédit en ligne, c’est que les consommateurs peuvent également lire les avis des internautes sur l’établissement de crédit. Ils peuvent aussi recourir au chat en ligne ou téléphoner s’ils cherchent à joindre le conseiller de l’établissement bancaire. Aussi, la loi garantit un délai de rétraction de 14 jours pour renoncer à l’offre signée si l’acheteur a changé d’avis. Nombreux sont ainsi les consommateurs qui souscrivent à des prêts à conso ou prêt immobilier en ligne. La procédure est simple. Pour souscrire à un crédit de consommation, ils commencent par s’informer sur le taux et les modalités d’emprunt en faisant appel à l’outil simulation, puis ils envoient leurs pièces justificatives. Et lorsque l’établissement de rachat estime recevable leur demande, ils peuvent accéder au financement. Voilà pour le financement sans justificatif, mais pour le financement sur internet de travaux et le rachat de crédit, le crédit en ligne pourrait coûter cher si on est dans l’urgence ou si on n’a pas une bonne maîtrise de ce type de financement. Pour obtenir un regroupement de crédit ou prêt travaux rapide sans embarras, avec des démarches administratives simplifiées, il convient de se tourner vers un courtier. Cela parce que les TAEG de prêts conso et regroupement de dettes varient d’un établissement bancaire à un autre. C’est le fameux taux annuel effectif global qui inclut les frais de dossier, les frais de courtage, le taux d’intérêt, l’assurance-emprunteur etc. Chaque banque a aussi ses conditions d’octroi dont il faut connaître d’avance pour pouvoir optimiser son dossier. Pour vous aider à trouver en quelques clics un financement, nous avons développé un outil simulateur sur ce site. Cet outil permet de connaître le montant total du prêt en ligne, le montant de la mensualité selon la somme que vous voulez emprunter. Vous pouvez modifier la somme si vous souhaitez raccourcir ou allonger la durée du remboursement du crédit ou du refinancement. Pour ceux qui souhaitent un regroupement de dettes avec trésorerie, ils peuvent également financer cet achat en recourant à notre simulateur. La trésorerie peut ou non nécessiter des pièces justificatives. Pour ce, il aurait à saisir le montant de la somme d’argent additionnelle qu’il souhaite avoir lors de la simulation. Les avantages d’inclure ce montant dans la demande d’un rachat de prêt sont nombreux. En effet, avec cette option, il bénéficie d’un seul taux fixe (le taux du rachat de prêt) et il ne paie qu’une seule mensualité, la trésorerie étant intégré dans le montant total du prêt regroupé. De plus, s’il n’inclut pas ce crédit additionnel dans le montant regroupé, il aurait à faire une demande de réserve d’argent pour faire face à ses besoins de financement et il sera encore plus endetté. Pour rappel, le rachat de crédit est une solution permettant aux emprunteurs ayant contracté des crédits bancaires de réduire le montant de leur mensualité. Cette opération bancaire qui ne nécessite pas le déplacement dans une agence physique s’adresse à tous les profils (salariés, fonctionnaires, TNS, professions libérales, retraités etc.). Elle consiste à consolider ses crédits à la consommation et immobilier ainsi que ses dettes en un seul et unique emprunt. L’unique contrat contracté auprès de la banque racheteuse a un unique taux renégocié et une mensualité diminuée. Cet allègement pourrait atteindre jusqu’à 60 %. Par ailleurs, la durée du remboursement bénéficie d’un rééchelonnement et d’un allongement afin de permettre à l’emprunteur de rembourser sans difficulté son nouveau prêt. Bon à savoir : pour le marché de prêt à la consommation, on retrouve 4 types d’établissements financiers : il y a les banques, les banques des enseignes de la grande distribution (Banque Casino etc), les établissements de prêt, et les organismes de crédit (Cetelem, Cofinoga)… Dans cette jungle d’offres de prêt, il est difficile de s’y retrouver et de voir laquelle est la plus intéressante. Pour permettre au souscripteur de crédit de gagner du temps tout en obtenant une proposition avantageuse de crédit, les courtiers ont mis en place l’outil simulateur. Cet outil que vous trouverez sur notre site permet de vous informer sur les conditions de votre financement ou refinancement et vous aider à calculer le montant de ces montages financiers. La simulation est complètement gratuite et sans engagement. Avec cet outil, vous pouvez anticiper les mensualités, le coût réel du financement etc. Cette démarche est indispensable lors de la recherche d’un crédit. Ceux qui souhaitent avoir plus d’informations sur le crédit peuvent également recourir à des outils en ligne de comparateur pour comparer le TAEG, l’assurance-emprunteur etc.